Respirez !

Le premier contact avec le thé se fait par l'olfaction directe. Sentez les feuilles encore sèches, trouvez les parfums qui s'en dégagent. Réitérez l'opération quand le thé est infusé.
N'hésitez pas à forcer votre respiration, seules 10% des molécules odorantes parviennent au cerveau. Respirez de façon vive et brève, sans retenue !


Goûtez !

Au niveau du goût, cinq sensations sont possibles : l'acidité, l'amertume, le sucré, le salé et l'iodé, chacune d'elle étant située à un endroit de la bouche. De la combinaison de ces sensations naîtra le parfum complexe de votre thé.
Essayez de les identifier.










Appréciez !

Au moment de déglutir s'effectue la rétro-olfaction. Une expiration par le nez qui entraîne un appel d'air dans la bouche. Nous percevons alors 100% des molécules odorantes.

C'est l'instant où la richesse arômatique de votre thé est la plus facilement perceptible.


Quelques conseils

Toujours penser à utiliser une eau de qualité pour préparer votre thé. Une eau de source, ou une très bonne eau courante, est nécessaire pour apprécier tous les parfums du thé.
Votre eau ne doit pas être bouillante : elle aurait tendance à cuire les feuilles de thé qui ne diffuseraient pas tous leurs parfums.
Attendez quelques secondes avant de verser votre eau sur les feuilles.

Bonne dégustation !